Fond long web 72
Le Festival Les Jours de Lumière, qui a lieu toutes les années impaires, est né en 1999 de la rencontre entre le peintre coréen KIM en JOONG et une habitante de Saint-Saturnin.
KIM en JOONG, un peu réticent à exposer dans ce qu’il craignait devoir être « une kermesse de village », a été séduit par la qualité de la manifestation auvergnate. Ce qui par la suite lui a porté chance puisque c’est lui qui a remporté le concours de restauration des vitraux de l'église de Brioude et qu’un musée permanent de ses œuvres va s'ouvrir à Issoire.
Après lui, de nombreux artistes contemporains sont venus exposer pendant le Festival et chaque édition a mis l’accent sur un thème particulier :