Fond long web 72
Bardon1


Transparence, vous avez dit transparence !
Concert - Vendredi 22 septembre - Eglise -17h00

 


Bardon2« Des éléments de la Nature que sont la lumière, le son et l’eau, seule celle-ci peut être touchée concrètement, mais toutes les trois se rejoignent par leur transparence et leur contraste.
La lumière est séparée des ténèbres et la nuit succède au jour, la mémoire des yeux s’en émerveillent. Le son vient du silence, une voix en sort et y retourne, déposant la trace de son chant dans la mémoire d’un cœur ému. L’eau désaltère et rafraîchit, toute vie y baigne ! et pourtant elle peut faire mourir. Mais combien dans ces 3 éléments y habite la secrète espérance que chacun d’eux fait percevoir en transparence. L’espérance, au-delà de la finitude.
La musique en dit beaucoup des mystères qui s’en dégagent de par l’universalité de son langage. Elle s’imprègne dans la mémoire et seul le cœur permet de la toucher.Transparence ! oui, je le pense : La musique est Transparence, Mémorial et Espérance !
Marcel Bardon

Issu d’une famille de huit enfants, tous musiciens, Marcel Bardon est né à Angers en 1946. Il commence ses études musicales à l’âge de 6 ans à la Maîtrise de la Cathédrale d’Angers sous la direction du Père Jean Poirier.En 1956, il commence l’étude du violoncelle au Conservatoire d’Angers. avec Michèle Lepinte. Il entre en 1962 au Conservatoire National Supérieur de Paris, dans la classe de André NAVARRA, où il obtient un Premier Prix de Violoncelle en 1966.
Lauréat de l’Accademia Chigiana de Sienne en 1966 Lauréat au Concours International de Vienne en 1967. 
Professeur honoraire du Conservatoire Supérieur de Paris (CRR)Ce professeur infatigable sera recherché par beaucoup de violoncellistes européens, américains, coréens, japonais, chinois, dans des masterclasses et académies. Il poursuit également une carrière de concertiste.       
Il fut violoncelliste à l’Ensemble Orchestral de Paris depuis sa fondation en septembre 1978, jusqu’en juillet 2003.  
Il soutient et participe depuis le début (en 1976) au renouveau de l’Abbaye de Sylvanès animée par le père André Gouzes.
Fondateur avec le père Jean Marie Beaurent du Congrès International “Art et Liturgie” de Chavot dont Olivier Messiaen était président d’honneur.
Fondateur du Sinfonietta Saint Philippe NERI     
Fondateur de l’Octuor de violoncelles “Jean Louis FLORENTZ”
Ordonné diacre en 1988 par le Cardinal J.M.Lustiger en 1988

Programme du concert du 22 septembre 2017

Première partie :
Hymnus : Julius Klengel
Vocalise : S. Rachmaninoff soliste : M. Bardon (transcription : Roland Pidoux)
Modhina de la 1ère Bachianas brasileiras : Heitor Villa Lobos  soliste : M. Bardon
Chant des esprits sur les eaux : Franz Schubert (transcription : Roland Pidoux)
« Légende » (2ème Mt . de la Symphonie du Nouveau monde) : Antonin Dvorak (transcription : Roland Pidoux)

 Deuxième partie :
« Le chant des oiseaux » : Pablo Casals, soliste : M. Bardon
« Et Noé entra dans l’Arche » : d’après le Livre de la Genèse : Jean Marie Beaurrent  (Orchestration : Marcel Bardon)

Violoncellistes :
Timothée MARCEL : Violoncelle Solo
Hortense AIRAULT, Lucia BISTRITSKAYA, Iris GUEMY, Chloé LANTERI, Priscilla MASCHIO, Giuseppina PRETE, Margot VOISIN, Ambroise BOSCH, Maxime CALMON, Roman CAZAL, Louis-Guillaume FERRET.
Récitant : Jean-François Capony
Direction : Marcel Bardon 


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.