festival les jours de lumiere 2019 haut
Joachim1
Sculptures de céramique et verre filé ou perlé







Joachim2« Spermatophyta » ou plante à graine… pour célébrer le cycle de la vie.

«La lorraine, berceau familial, est une région intimement associée au verre, par l’école de Nancy avec Gruber, Gallé ou Daum... Lorsque j’ai pu m’initier au travail du verre, ce fût une révélation, comme si ce matériau avait toujours été tapi en moi, il suffisait juste de capter le bon moment pour qu’enfin nous puissions nous apprivoiser… »
Transparences !
Vibrant de lumière, le verre laisse voir ce qui est derrière et travaillé en dentelle, il se joue du vide et du plein, rythme l’espace entre extérieur et intérieur et introduit la légèreté, la respiration, le sensible…témoignant des pulsations de la vie.
L’associer à la céramique, c’est proposer un regard neuf qui invite à réfléchir sur la relation à l’autre et sur la délicate essence de l’être. La terre, notre ancrage le plus primitif, évoque la part d’ombre de l’humanité et le verre, lumineux, symbolique de l’esprit, de la légèreté des choses, de l’espoir nous emporte vers un ailleurs, une quête spirituelle, reflétant la dualité intemporelle du vivant…
Le verre c’est le souffle de la vie, celui de la genèse, la lumière, symbole d’énergie.

http://corinnejoachim.free.fr/sculpture/Accueil.html