festival les jours de lumiere 2019 haut
Foillard1
Peintures :
De l’invisible au visible, transparences, paroles peintes





Foillard2« Village perché »

« Une ville perchée sur la montagne ne peut être cachée ». Matthieu 5, 14.
La pratique du pastel, de la peinture à l'huile, de l'iconographie et la lecture de la Bible ont conduit Fantic Foillard à faire entrer en résonance la Parole et l'Image. 
Exposition Paroles dans la Bible, Lavaudieu, Juillet 2014.

La transparence abstraite permet l'émergence du caché. Le spectateur entre en résonance avec la réalité secrète, symboliquement évoquée par l'image. La couleur dit la lumière, la ligne dit la force du mouvement intérieur, la forme et la composition disent la solidité et la vérité. L'image est le reflet du scintillement de la réalité intime et de sa vibration. Et quelle réalité est plus intime et scintillante que celle de la Bible ? Ses mots nous parlent de semence, d'émergence, de naissance, de lumière, d'eau vivante, de feuillage chatoyant, de joie dansante, de tendresse réconfortante et d'appel au cœur, mais aussi de ténèbres, d'obscurité, de passage étroit, de zone aride, d'argile fragile, de paille frivole, de fleur qui fane et de Jardin perdu. Tout cela pour dire l'Amour... La transparence est le passage étroit qui permet de s'approprier le mystère de la Parole.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.