festival les jours de lumiere 2019 haut
Caylou1
Sculptures :
Verre de lumière, empreinte de la terre et des traces de vie
 




Caylou2Carotte – pâte de verre polie : 
Les carottes de glace sont prélevées dans la calotte glaciaire par les scientifiques. Les composés et éléments chimiques qui s’y trouvent, emprisonnés dans les couches successives de neige compressée sont étudiés par ces chercheurs afin de reconstituer le climat des siècles-années passés. J’ai pris l’empreinte d’un trou dans la terre, que j’ai transformé en une carotte de verre.

Mathilde Caylou donne à son travail une profondeur liée à des préoccupations actuelles. Un champ de questionnements et de recherches axés sur le paysage, l’environnement, la manière dont l’homme façonne et transforme son milieu, sur l’agriculture ont progressivement formé une ligne directrice qui permet à chacune de ses pièces d’exister et d’apporter un éclairage différent. Elle travaille à partir d'empreintes de sol et d'éléments minérals autour desquelles elle construit ses formes.

Mathilde Caylou a étudié à I'HEAR de Strasbourg. Elle expose régulièrement ses œuvres de verre et de cristal en France et à l'étranger (Strasbourg, Paris, Munich, Prague, Zwiesel, Mulhouse, Bruxelles, Stuttgart …).
Mathilde Caylou travaille essentiellement le matériau verre pour ses qualités optiques, poétiques, sa transparence. Elle le  met en oeuvre à travers des sculptures, installations et vidéos. 

http://www.mathildecaylou.com/