festival les jours de lumiere 2019 haut

J Courcoul1

Des grès modelés, aux confins de la poterie et de la sculpture.
Jacqueline et bernard COURCOUL un couple de potiers, une oeuvre commune, des personnalités artistique distinctes.


J Courcoul2« La vie de potiers » (*) de Jacqueline et Bernard COURCOUL a commencé en 1967 par leur installation à Chambon, petit village de la Touraine du sud, pour y créer ensemble un atelier de poterie. Autodidactes, leur préparation à cette aventure avait commencé par le désir de Jacqueline, enseignante dans un jardin d'enfants, de s'initier à la poterie pour ouvrir les enfants à l'expression artistique.

Jacqueline n'a cessé de faire valoir la primauté d'une beauté simple et fonctionnelle au service d'un art de vivre au quotidien. Elle aime à se considérer comme toujours potière, alors même que son travail s'apparente souvent avec celui du sculpteur notamment avec des formes d'archétypes architecturaux et des figures de terre. Elle réalise toutes ses œuvres au colombin et choisit pour les revêtir des engobes ou des glaçures très mates à l'aspect minéral.

(*)« Une vie de potiers, une passion poétique » aux Editions ACR, 2010.