Fond long web 72

Barnavon Christ rd


Artiste consultant, sculpteur, plasticien du pli de papier, d’acier, de cuir et d’argent…, il travaille de nombreuses matières et développe ainsi ses créations dans des domaines aussi variés que l'architecture, le design, la haute couture.





Barnavon1Il utilise le pli pour ressentir du bout des doigts la mémoire de la matière à travers une pratique commune à l'utilisation du papier, du tissu ou du métal, pour des créations uniques dans des applications aussi variées que la métallurgie, la haute couture, la bijouterie, la sculpture ou l'architecture.

Son expérience inter-culturelle est très profonde. Afin de continuer à apprendre après son diplôme d'art conceptuel obtenu à la Villa Arson , il a travaillé six ans bénévolement à travers l'Europe et l'Asie, aux côtés des plus humbles et des grands créateurs internationaux, tout en maintenant un rapport aigu à la liberté de mouvement, de parole et d'implication. Toutes ces rencontres ont nourri sa capacité d'adaptation et ont contribué à façonner les outils de ses recherches artistiques.

Sa démarche au sein du monde de l'art contemporain peut se préciser ainsi : créer c'est accepter de:
« regarder ce qui n'existe pas encore ».
« innover pour trouver des solutions à dépasser ».
« ne pas savoir, se perdre, intégrer l'erreur, chercher en l'abstrait et ne rien bannir ».
« expérimenter une liberté d'exploration très ouverte à ''découvrir'', se découvrir ».

Sa rigueur du pliage et son foisonnement créatif ont donné naissance à une grande diversité d'œuvres : des origamis, des sculptures d'animaux en taille réelle, flamants roses de papier et autres animaux issus d'un bestiaire onirique, des cloisons de papier autoportantes prix de l'INPI 2011 à la Cité des Sciences et de l'Industrie, des vêtements féminins ainsi que de nombreux tableaux, portraits ou paysages révélant une profondeur de champ inhabituelle, requérant une lecture à plusieurs points de vue pour une invitation du spectateur à prendre du recul.

Son talent, c'est aussi sa finesse de relation initiatique avec chacun, des plus jeunes aux plus âgés, pour créer ensemble des expériences, des récits de personnages et des objets fabuleux.

Lien Internet : Laurent Barnavon ne diffuse pas son travail à travers l'écran, il considère qu'un lien direct entre l'oeuvre et l'être est fondamentale. Ce n'est point pour créer de mystère, bien au contraire il y en a tellement déjà, car voilà bien dix mille ans que l'homme essaye de représenter l'invisible, et c'est bien dans ce champ de la représentation qu'il oeuvre patiemment en toute implication à voir ce qu'on ne regarde plus : la magie d'être là.