Fond long web 72
Caron
L’art et l’absolu : les lumières que révèle l’art abstrait.
Dimanche 27 septembre - 14h00 (Grange de Mai) 




Professeur de philosophie en classes préparatoires, Jean Caron assure depuis quelques années un cours dans le département d’esthétique du Centre Sèvres à Paris intitulé « L’Art, chemin d’accès à l’Absolu ? ». Il anime des conférences et des voyages de découvertes dans lesquelles le déchiffrage des œuvres d’art peut devenir une clef pour la compréhension des questions philosophiques et existentielles.

En ces temps marqués par la fin des certitudes et par la quête problématique d’un sens, l’expérience esthétique est, pour beaucoup d’entre nous, le lieu d’une découverte de l’être et d’une signification  du monde. Au cœur d’une expérience sensible qui nous dénude et nous expose à l’inconnu, quelque chose comme la manifestation de l’Absolu se joue… Plus que jamais s’atteste la parole antique de Platon : « seule la beauté a reçu pour lot le pouvoir d’être ce qui se manifeste avec le plus d’éclat et ce qui suscite le plus d’amour ».

L’art contemporain nous déroute et nous attire à la fois. Et si nous nous laissions envahir par sa lumière ? elle nous invite à une route d’exode : et si nous consentions à sortir de nos routines et de nos fausses assurances pour nous laisser entraîner par le regard des artistes d’aujourd’hui ? Consentir à l’obscur, celui de l’œuvre, celui de nos vies, c’est entrer dans une promesse d’illumination…

En méditant sur des œuvres contemporaines, en réfléchissant à l’aventure de ce qui se vit à Saint-Saturnin, il devient possible de mieux comprendre en quoi l’art, sous ses multiples formes, peut devenir lumière pour l’esprit et ouvrir le chemin vers l’intérieur.